Les plus grandes tendances de la mode du printemps 2020 à la Fashion Week de New York


Les cinq plus grandes tendances de la saison incluent la mode joyeuse, les manches bouffantes, la couture moderne, le patchwork et les fleurs.

Une énergie vibrante remplie de New York du printemps 2,02 mille semaine de la mode et avec elle, une foule de mode printemps les tendances et les faits saillants ont vu le jour. Vous ne pouvez pas parler de cette saison sans mentionner l'impact des jeunes créateurs. Des débuts excitants sur les pistes de Christopher John Rogers, qui se sont terminés par des applaudissements criants, aux marques telles que Tomo Koizumi et Area, qui ont adopté une mode inspirée de la fantasy. Les spectacles immersifs à haute puissance de Pyer Moss , Savage X Fenty de Rihanna et Tommy Hilfiger X Zendaya ont suscité un regain d’excitation dans la ville.

Les tendances vont des grandes et audacieuses aux couleurs vives, aux robes volumineuses, aux jupes bouffantes et aux détails bouffants aux épaules, au patchwork rusé ou à la couture moderne et cool. Les fleurs pour le printemps étaient vraiment révolutionnaires et les meilleurs styles de mode étaient ceux qui étaient remplis de joie. 

Ici, les cinq plus grandes tendances de la mode pour le printemps.

1. Ode à la joie

De gauche à droite: Marc Jacobs , Carolina Herrera, Christopher John Rogers et Tomo Koizumi.  Photographies de Giovanni Giannoni, Masato Onoda et Kelly Taub

Tomo Koizumi a donné le coup d'envoi vendredi soir avec sa deuxième présentation, toujours au magasin Marc Jacobs Madison Avenue, en lançant Ariel Nicholson en liberté avec ses confections enveloppantes en tulle aux couleurs de l'arc-en-ciel. Cela a joué dans l’une des tendances les plus remarquables de la saison, la mode joyeuse.  Marc Jacobs est un participant évident de cette tendance, avec Christopher John Rogers .

2. Patch Me Up

De gauche à droite: Jonathan Cohen, Oscar de la Renta, Christopher John Rogers et R13.  Photographies de Giovanni Giannoni, Masato Onoda et Ovidiu Hrubaru

Parallèlement à la mode joyeuse, les jeux de motifs astucieux sont plus raffinés que prévu. Jonathan Cohen , dont la collection a rapproché ses racines américaines et mexicaines, a montré l'un des looks les plus forts grâce à une robe à mouchoirs mélangée à un tricot dégradé. Les prises raffinées de Fernando Garcia et Laura Kim pour Oscar de la Renta sont nées de chutes de tissu de manière luxueuse.

3. Tsunami floral

De gauche à droite: Prabal Gurung, Marc Jacobs , la collection Jason Wu et Badgley Mischka.  Photographies de Giovanni Giannoni et Rodin Banica

Marc Jacobs a semblé frapper toutes les grandes tendances de la saison, y compris des prises volumineuses de fleurs trop zélées. Badgley Mischka a également rendu des fleurs dans une robe de tente enveloppante, tandis que Prabal Gurung les a tordues pour en faire une robe à découper.

4. Pouf Pouf

De gauche à droite: Sachin & Babi, Collection Mara Hoffman, Khaite et Brock.  Photographies de Rodin Banica et Ovidiu Hrubaru

Catherine Holstein de Khaite , l’une des collections les plus émouvantes de la saison, propose des imprimés à la fois romantiques et ludiques avec la flambée dramatique de traitements pour les épaules. Brock Collection et Mara Hoffman ont également rendu des manches bouffantes avec une féminité diverse. Le mot chaud de la saison, «durabilité», a même fait son chemin dans la tendance séduisante de Sachin & Babi , principalement composée de maïs.

5. Fille Boss

De gauche à droite: Proenza Schouler , Peter Do, Collection Michael Kors et Dion Lee.  Photographies de Giovanni Giannoni, Rodin Banica et George Chinsee

Enfin, et aussi étonnamment séduisantes, des tenues ultra-cool et urbaines en costume sur mesure. Dion Lee a comparé le sien avec une allure sensuelle de boudoir tandis que le nouveau créateur, Peter Do , proposait des blazers boléro. Proenza Schouler a atteint son paroxysme avec des essentiels de la mode sur mesure moins expérimentaux que les saisons passées. 








Trôneroyal | WWD