Un deal français sous projection


La dernière collection de French Deal utilise des tissus ancestraux africains.

Steeven Kodjia s'est associé au joueur de la NBA Ian Mahinmi et à l'ancien footballeur Ousmane Dabo pour créer une collection de streetwear couture.

Histoire de fond

Steeven Kodjia, ancien danseur professionnel de hip-hop, faisait des emplettes dans les boutiques vintage de New York à la recherche de pièces uniques de streetwear qu'il pourrait trouver et les revendre lorsqu'il rentrerait en France. Il a rapidement attiré un public qui a apprécié son goût et son sens de l'inhabituel. Et donc en 2010, Kodjia a décidé qu'il était temps pour lui de créer sa propre marque, une marque qui s'adresserait à un client du secteur de la couture hip-hop - un marché qui, à son avis, n'était pas destiné. Il a fait équipe avec Ian Mahinmi des Wizards de Washington et Ousmane Dabo, un ancien champion de football, pour créer le French Deal l'année prochaine. Les trois partagent non seulement une affinité pour le streetwear haut de gamme, mais également un patrimoine commun: ils sont tous originaires d'Afrique de l'Ouest et ont grandi en France, ce qui leur confère une sensibilité et un but similaires. La marque, qui est uniquement sur mesure, a rapidement pris pied avec des célébrités telles que Khalid, Maejor, Quincy Brown, Evan Ross et Ne-Yo, ainsi que plusieurs athlètes de la NBA, dont les coéquipiers de Mahinmi, Otto Porter, Tomas Satoransky et John Wall, et le joueur de la NFL, Victor Cruz. 

Dès le début, je voulais une marque qui raconte notre histoire et que je puisse porter moi-même», a déclaré Mahinmi. Et French Deal nous ressemble.


Ousmane Dabo, Ian Mahinmi et Steeven Kodjia.  

Esthétique

Bien que Kodjia n’ait pas de formation officielle en matière de mode, il s’est immergé dans l’industrie de la mode pour apprendre les rouages de l’approvisionnement, de la production et du design. Le résultat est un assortiment luxueux de costumes, chemises, pantalons, vestes et pulls à capuche, fabriqués à partir de tissus de la plus haute qualité et fabriqués en France. Bien que les silhouettes de base soient connues, Kodjia comprend des torsions qui rendent chaque pièce spéciale, telles que des sweats à capuche avec détails zippés asymétriques, des manteaux de voiture en cachemire avec cols de vison, des vestes d’inspiration militaire en cachemire avec doublure en soie et des t-shirts avec sa peau de poisson panneau de laçage inspiré. Sa collection la plus récente témoigne de son héritage ivoirien et comprend des étoffes ancestrales colorées qu'il a utilisées pour tout, des vestes de motards aux bombardiers imprimés.

French Deal est une collection personnalisée produite en France.

Prix

La marque vend directement au consommateur sur son site de commerce en ligne et possède un showroom / studio à Paris. Les vestes sont vendues au détail entre 1 600 et 9 000 euros; les chemises commencent à 300 euros pour les solides classiques à 1 958 euros pour les imprimés graphiques; les sweats à capuche coûtent 300 euros pour le coton et de 2 000 euros à 3 000 euros pour le cuir, tandis que les pantalons se vendent dans la gamme des 600 euros.





Trôneroyal


 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.