Chronique de concert: Jennifer Lopez n'a pas perdu sa touche


La tournée montréalaise de sa tournée It's My Party inspirée du burlesque a été accueillie avec enthousiasme par les fans mercredi. 

Il est normal que la diva pop Jennifer Lopez ait ouvert son concert à Montréal mercredi soir au Centre Bell en descendant sur scène sur un anneau suspendu sous un lustre en verre à vin scintillant, portant la première de nombreuses tenues révélatrices, dans la ville où la reine burlesque Lili St Cyr était une grande star. 

Saint Cyr aurait approuvé le concert d'inspiration burlesque de Lopez. Les 15 691 spectateurs présents ont fait de même, procurant à Lopez une ovation debout après son numéro d'ouverture.

"C'est un costume d'anniversaire!" Dit Lopez, taquinant le public avec son derrière principalement exposé. "C'est une joue - c'est tout ce que vous obtenez!"

Après avoir terminé sa résidence All I Have de trois ans au Planet Hollywood Las Vegas en septembre dernier, Lopez - qui aura 50 ans le 24 juillet - a lancé sa tournée It's My Party 2019 en juin, regorgeant de tenues somptueuses de style Vegas, de pièces pyrotechniques et de ballons, confettis et feux d'artifice.

Bien que Lopez ait interprété plus de 20 de ses tubes, je me risquerais à dire que peu de fans achètent des billets de concert juste pour entendre Lopez chanter. J-Lo n'est pas Aretha Franklin.

Ce que les fans viennent voir en grand nombre, c’est la perfectionniste glamour Lopez et ses 20 danseuses livrent un spectacle de danse très chorégraphié. La routine de strip-teaseuse de ce concert inclut même un lap-dance Lopez pour un membre masculin du public chanceux, qui joue sa chanson Girls.

La danse était sans faille et Lopez - qui a commencé sa carrière en tant que danseuse Fly Girl dans la série télévisée de sketches In Living Color au début des années 1990 - a montré pourquoi elle était l'une des préférées des drag queens du monde entier: Lopez a travaillé sur cette scène comme un podium elle est diva.

Cela dit, la charismatique Lopez n'a pas perdu de son côté humain: elle a donné sa casquette de baseball à une jeune fille du public après avoir chanté Jenny du Block, et Lopez semblait plus authentique lorsqu'elle chantait en espagnol, notamment la ballade Selena Si Una vez.

La couverture discrète de la ballade Sara Bareilles, Gravity, et J-Lo en duo avec sa fille Emme, âgée de 11 ans, à la fin de Limitless, ont également été au rendez-vous.

Le concert est passé à la vitesse supérieure avec les quatre chansons finales: Lopez, ses danseurs, son groupe de cinq musiciens et trois chanteurs à l’écoute, ont donné des versions énergiques de ses tubes Waiting for Tonight, Dance Again, On The Floor et Let's Get Loud. , que Lopez a exécuté sur un gâteau d’anniversaire à trois niveaux.

"Vous m'avez donné un été que je n'oublierai pas!", A déclaré Lopez au public.

Et Lopez a donné à ses fans un concert qu'ils n'oublieront pas de si tôt.



Twitter.com/bugsburnett






Trôneroyal | Richard Burnett 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.