L'EXERCICE : DONNE AUX HOMMES PLUS ÂGÉS UN MEILLEUR COUP DE FOUET CÉRÉBRAL


La force diminue avec l’âge, et une diminution de la force peut compromettre la fonction. Nous nous entendons que l'exercice est l'une des plus sûres manières d'améliorer la santé.

Selon le Guidelines American Heart Association : 30 à 60 minutes d’activité aérobic d’intensité modérée telle que de la marche soutenue, la plupart et au mieux, tous les jours de la semaine, associe à une augmentation des activités dans la vie courante. L'exercice a été démontré utile même débuter tard.

Certes, faire de la musculation peut augmenter la masse musculaire et améliorer la fonction de manière significative. Avec une masse musculaire plus importante, le même degré de travail musculaire exige moins d’effort cardiovasculaire. En augmentant la force musculaire des jambes, on améliore la vitesse de marche et la capacité à monter les escaliers. Les personnes âgées qui s’entraînent ont des chances d’avoir un meilleur pronostic pendant une maladie critique.

iStock

Neurocognitifs : 

Un rapport publié en 2015, par la Direction des sports, la Direction générale de la santé et la Direction générale de la cohésion sociale, explique qu’en termes strictement neurologiques que : l’avancée en âge s’accompagne principalement d’une diminution du nombre de neurones corticaux et de la diminution de certains neurotransmetteurs intracérébraux. L’augmentation des temps de conduction des nerfs périphériques est à l’origine d’une diminution de la sensibilité proprioceptive, qui favorise l’instabilité posturale. Le vieillissement du système nerveux autonome se caractérise par une hyperactivité sympathique et par une réduction de la réponse aux stimulations en raison d’une diminution de sensibilité des récepteurs aux catécholamines.

Bienfaits de se maintenir actif :

Une étude plus récente publiée avant impression dans le Journal of Applied Physiology mercredi dernier, révèle maintenant que la relation entre la forme physique et la santé du cerveau varie chez les personnes âgées en raison de leur sexe, tous deux âgés de 67 ans en moyenne. L'équipe de recherche a enregistré la taille, le poids, l'âge, le sexe et la fréquence cardiaque au repos des participants afin de déterminer leur condition cardiorespiratoire.

L’aptitude cardio-respiratoire est la mesure de la quantité et de la qualité de l’apport d’oxygène aux muscles pendant l’exercice. En outre, le niveau de condition physique est également associé à des modifications du tissu nerveux du cerveau, appelées matière grise, et à une amélioration de la fonction cognitive à un âge plus avancé.

Les niveaux de condition physique, cependant, étaient plus fortement associés à l'amélioration de ce schéma d'efficacité cérébrale chez les hommes que chez les femmes. Les chercheurs ont écrit: Nos découvertes selon lesquelles (la condition cardiorespiratoire) est associée au fonctionnement du cerveau de manière dépendante du sexe soulignent l'importance de considérer le sexe comme un facteur dans l'étude des associations entre l'exercice et la santé du cerveau chez les personnes âgées.

Ce modèle de connectivité était plus robuste chez les femmes et a été positivement associé aux fonctions exécutives, compétences qui permettent de se concentrer, d’être attentif et de gérer son temps.

Quels sont les types d'exercices recommandés?

Plusieurs types d'exercices sont à votre dispositions pour vous aider à améliorer et maintenir la forme physique ainsi participer régulièrement à des activités favorisant l'équilibre, réduisent le risque de chute. 4 types d’exercices ci-dessous, vous sont proposé pour rester actif :

-Endurance / Aérobics

-Musculation

-Équilibre

-Flexibilité

Source: eugeria




Trôneroyal / Image de © Fabio Cardoso / Corbis