Michael B. Jordan présente Central Park 5 avec courage


LOS ANGELES - Michael B. Jordan a déclaré vendredi aux hommes de Central Park Five qu'il ne pouvait visionner l'enregistrement de la nouvelle série When They See Us sans s'émouvoir et se sentir comme un jeune Noir, lui aussi aurait pu faire face à un film similaire supplice.

En Amérique, il est dangereux de vivre dans un corps noir, a déclaré Jordan.

Jordan a félicité les hommes - Yusef Salaam, Antron McCray, Kevin Richardson, Raymond Santana et Korey Wise - pour leur persévérance et leur courage au cours d'un déjeuner au cours duquel la Société américaine des libertés civiles de la Californie du Sud a rendu hommage à la série de Netflix sur leur cas.

Pendant toute la période d'incarcération de ces hommes, leur histoire n'a jamais changé, a-t-il déclaré. Ils ont insisté sur leur innocence alors même qu'ils ont fait leur temps.

Salaam a pleuré en acceptant un prix au nom du créateur de la série Ava DuVernay.

Je n'ai pas honte de pleurer devant vous, a déclaré Salaam après un moment de silence alors qu'il réfléchissait à la façon dont lui et les autres hommes n'étaient que des garçons âgés de 13 à 16 ans après avoir été condamnés à tort .

Notre histoire est l'histoire d'une erreur judiciaire flagrante, a-t-il ajouté.

Jordan serra Salaam dans ses bras, qui s'exprima également au nom des cinq hommes.

C'est du courage, a déclaré Jordan, dont les performances vont de la représentation élogieuse d'un jeune homme noir tué par un officier de police de Fruitvale Station à Erik Killmonger, vengeur de Black Panther.

Salaam et le reste des Central Park Five ont été exonérés en 2002 après avoir été accusés du viol d'une femme blanche survenue en 1989 à Central Park, à New York. Ils ont été ovationnés en acceptant le premier prix Roger Baldwin Courage de la section ACLU. Baldwin était l'un des fondateurs de l'ACLU et son premier directeur exécutif.

When They See Us n'est pas la première tentative d'Hollywood pour raconter l'histoire de la condamnation injustifiée de Central Park Five, mais elle a suscité une reprise d'intérêt pour les détails de l'affaire.

Hector Villagra, directeur exécutif de l'ACLU de Californie du Sud, a déclaré que DuVernay avait recentré le récit sur l'humanité des cinq hommes et avait jeté une nouvelle lumière sur un cas largement connu 30 ans plus tard.

De gauche à droite, les honorés Yusef Salaam, Korey Wise, Raymond Santana, Antron McCray et Kevin Richardson posent ensemble lors du 25e déjeuner annuel de l'ACLU SoCal au JW Marriott at LA Live, le vendredi 7 juin 2019 à Los Angeles.  (Photo de Chris Pizzello /

Honoree Yusef Salaam becomes emotional as he addresses the audience at the ACLU SoCal's 25th Annual Luncheon at the JW Marriott at LA Live, Friday, June 7, 2019, in Los Angeles. (Photo by Chris Pizzello/


Actor Michael B. Jordan addresses the audience at the ACLU SoCal's 25th Annual Luncheon at the JW Marriott at LA Live, Friday, June 7, 2019, in Los Angeles. (Photo by Chris Pizzello/

Presenter Michael B. Jordan, third from left, poses with, from left, honorees Antron McCray, Raymond Santana, Yusef Salaam, Kevin Richardson and Korey Wise at the ACLU SoCal's 25th Annual Luncheon at the JW Marriott at LA Live, Friday, June 7, 2019, in Los Angeles. (Photo by Chris Pizzello/

From left, honorees Yusef Salaam, Korey Wise, Raymond Santana, Antron McCray and Kevin Richardson pose together at the ACLU SoCal's 25th Annual Luncheon at the JW Marriott at LA Live, Friday, June 7, 2019, in Los Angeles. (Photo by Chris Pizzello/

La série a suscité un tollé sur la façon dont l'affaire a été traitée. Linda Fairstein, la procureure chargée des crimes sexuels à Manhattan qui a assisté à l'interrogatoire des adolescents, a dû faire face à des représailles pour son rôle dans la déclaration de culpabilité. Fairstein a déjà démissionné d’au moins deux conseils d’administration à but non lucratif, alors que la réaction violente s’intensifiait et que le mouvement #CancelLindaFairstein se répandait sur les médias sociaux.

Peu de temps avant que les hommes n'acceptent leur récompense, Fairstein a été abandonnée par son éditeur de livres face aux critiques croissantes. Villagra a déclaré qu'il pense qu'il est juste que Fairstein soit jugée pour ses actions, même des décennies plus tard.

La justice est différée à bien des égards, a déclaré Villagra.





Trôneroyal

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.