La peur de l’engagement en amour: astuces


Les hommes et les femmes peuvent avoir peur des relations pour quelques raisons fondamentales. L’idée de passer toute sa vie avec la même personne peut effectivement faire peur.  

Il est important de reconnaître qu'il existe une différence entre une peur de l'intimité et un désintérêt général envers les relations amoureuses. Certaines personnes peuvent être à un stade de leur vie où elles ne veulent pas se concentrer ou s'engager dans une relation sérieuse. Cela peut être dû à diverses raisons. Et certaines personnes peuvent simplement ne pas être à un niveau de maturité ou prêt à être en couple pour plusieurs autres raisons (collège, développement d'une nouvelle carrière, etc.).

Ce que nous savons pour sûr, nous savons que pas tous ont peur des relations, mais beaucoup en ont peur. Nous ne ferons pas un débat entre les sexes mais nous allons souligner quelques points sur la question de savoir si les hommes et les femmes sont extrêmement semblables ou extrêmement différents, en grande partie parce que nous n’avons guère de moyens de faire la preuve sur le plan psychologique. Qui sait, peut-être qu'un jour nous en apprendrons tellement sur le cerveau que nous pourrons définitivement répondre à la question. Cependant, il est peu probable que le jour vienne jamais: peut-être que les influences sociales qui façonnent les hommes et les femmes sont si puissants que c’est principalement la partie sociale, et non pas la partie biologique, qui fait que les hommes et les femmes sont ce qu’ils sont.

Les hommes craignent-ils plus les relations que les femmes 

La vérité est que c'est difficile à dire. Mesurer la peur de l'intimité chez les hommes et les femmes au sens de la recherche est délicat, mais plusieurs études ont tentées et ont révélées que les hommes obtenaient de meilleurs résultats sur une échelle de peur de l'intimité. Selon  l'article d'Alexandre Cormont, Love Coach, auteur et conférencier dans les domaines de la séduction, de la vie de couple et de la reconquête, il dit : «En réalité, si les hommes ont peur des femmes ce n’est pas à cause des colères que vous pouvez faire suite à une dispute. Cette angoisse vient avant tout de la possibilité que le stratagème qu’il va mettre en place pour vous séduire ne fonctionne pas et qu’il se sente ridicule. Ce n’est pas la gent féminine en elle-même qui angoisse les hommes .... mais plutôt le contexte social.»

Pour aller un peu plus loin, ceux qui luttent avec la peur de l'intimité ont du mal à croire qu'ils sont dignes d'amour et évitent les autres par peur du rejet. Les autres symptômes incluent des sentiments de vulnérabilité, inconfortable avec les émotions liées à l'échange d'informations personnelles et des problèmes de communication des sentiments dans des situations intimes. Ces symptômes peuvent aller de légers à graves et entravent la capacité d'un individu à établir des relations intimes durables.

Ce n'est plus un secret d'antan que les hommes ont souvent plus peur de baisser la garde et d'être vulnérables que les femmes. Il serait donc logique que ces personnes craignent les relations plus que les femmes. Peut importe ce qu'il en est, heureusement, vous ne devez pas rester coincé de cette façon. Il existe des moyens de gérer vos angoisses et de laisser les gens entrer dans votre cœur de manière sûre et enrichissante. Examinons comment surmonter finalement les problèmes d'intimité et trouver l'âme sœur que vous méritez.

1. Arrêtez d'écouter votre critique intérieur

Nous avons tous une critique intérieure. C'est cette voix dure en nous qui nous dit que nous ne sommes pas assez bons. Si vous avez une critique intérieure forte, cela pourrait être le cas dans tous les domaines de votre vie et vous pourriez penser qu'il ne sert à rien d'être intime avec les autres car ils ne vous rejetteront qu'à la fin. Donc, pour combattre votre peur de l'intimité, vous devez travailler à faire taire le critique. Comment est-ce que vous faites ça?

La première étape est la prise de conscience. Remarquez quand votre critique intérieur parle et fermez-le délibérément. Vous pouvez simplement essayer d’attirer votre attention sur quelque chose d’autre ou de dire «Non!» (À voix haute ou dans la tête).

À plus long terme, essayez de réécrire activement les convictions de votre critique intérieur. Une technique utile dans ce cas consiste à écrire ce que dit le critique, puis à écrire des déclarations positives qui fonctionnent comme substituts.

2. Regardez votre histoire

Vous n'êtes pas né en craignant l'intimité. Ces problèmes ont pris naissance quelque part dans votre passé et vous ont permis de comprendre pourquoi vous pouvez grandement contribuer à vous aider à voir les relations sous un jour différent. En réfléchissant à cela, vous réaliserez peut-être que la réponse est assez évidente.

Par exemple, vous avez peut-être grandi dans une maison où les affaires, les séparations ou d’autres événements imprévisibles vous ont donné le message qu’il n’est pas prudent de s’approcher de quelqu'un.

Alternativement, il se peut que beaucoup de petites choses donnent le ton à votre vision actuelle de l'intimité. Peut-être avez-vous eu des expériences d'intimidation dans votre enfance qui vous ont fait sentir que vous ne vous sentiez pas aimable, parallèlement aux jugements négatifs de vos parents.

Le point à retenir ici est simplement que si vous pouvez identifier les origines de votre peur de la proximité, vous pouvez commencer à répondre consciemment à ces doutes et à développer de manière rationnelle une nouvelle vision de l'intimité. Avec le temps, la nouvelle vue déterminera vos réponses émotionnelles.

3. Détendez-vous

Comme le montre clairement la liste ci-dessus des symptômes de la peur des relations intimes, avoir ce type de problème est une expérience stressante. De plus, la tension et le stress que vous ressentez font partie d'un cercle vicieux. Plus vous vous sentez agité, plus vous éviterez l'intimité, et plus vous l'éviterez, plus vous deviendrez agité et malheureux! C'est pourquoi la relaxation est une partie vitale de toute stratégie anti-peur.

Essayez de réserver au moins une heure et un jour où vous utilisez votre temps exclusivement pour des activités apaisantes. La méditation , la pleine conscience et les exercices de yoga sont des exemples évidents, mais tout ce qui vous rend détendu compte. Cela signifie que lire un roman, faire quelque chose de créatif ou se blottir pour regarder la télévision peuvent également constituer de bonnes options.

En plus de vous détendre, ces passe-temps sont des formes de soins personnels qui renforcent l'estime de soi. Ils envoient à votre subconscient le signal que vous êtes une personne précieuse et utile.

4. Déterminez ce que vous voulez de la vie

Les causes de la peur de l'intimité peuvent parfois être liées à une confusion générale sur ce que vous voulez dans la vie. Si, par exemple, vous ne savez pas quel type de partenaire vous voulez vraiment, ou ce que vous voulez accomplir avec ce partenaire, il peut être tentant d'éviter tout simplement la romance.

Alors, prenez le temps d’imaginer vos conditions de vie idéales. Que ferez-vous dans la vie et comment allez-vous passer votre temps? Où vivras-tu? Et surtout, avec qui vivrez-vous?

Considérez les traits que vous voulez chez un partenaire et les choses que vous n'êtes pas disposé à accepter. Réfléchissez à la question de savoir si vous voulez ou non des enfants, aux types de loisirs que vous souhaitez partager et aux raisons pour lesquelles ce type de relation améliorera votre vie. En plus de vous aider à donner un sens à vos propres désirs, ce type d’activité de réflexion vous encourage à voir les relations sous un jour positif.

5. Construire la confiance en soi et laisser aller des insécurités

Comme suggéré ci-dessus, avoir un trouble d'évitement de l'intimité peut souvent avoir beaucoup à faire avec votre estime de soi . Cela signifie qu'il est essentiel pour vous de renforcer votre confiance en vous et de vous sentir bien dans votre peau.

Par exemple, assurez-vous de faire beaucoup d’exercice, maintenez un régime alimentaire sain et agréable et suivez vos passions pour que vous obteniez un plaisir réel au quotidien.

Lorsque vous apportez ce type de changement, vous êtes certain de constater une différence dans la manière dont vous envisagez l’intimité et les relations interpersonnelles.

Bien sûr, vous pouvez également avoir des insécurités plus profondes qui sont plus difficiles à bouger. Dans ces cas, le coaching de vie ou le conseil peuvent être très utiles. Même quelques séances pourraient suffire à vous aider à recalibrer votre image de vous-même et à élaborer un plan proactif pour la croissance future de votre estime de soi.

Abandonner les insécurités, c'est aussi accepter de ne pas avoir besoin d'être parfait, il faut juste être assez bon.

6. Réfléchissez sur votre passé

Nous avons déjà envisagé que regarder votre histoire vous aide à comprendre d'où vient votre peur de l'intimité. En outre, il existe un autre type de réflexion sur votre passé qui peut être très important et utile.

Plus précisément, pensez à votre histoire plus récente. Dans votre vie d'adulte, quelles expériences avec des amis et des partenaires ont renforcé votre sentiment que l'intimité n'est pas sans danger? Peut-être avez-vous vécu plusieurs ruptures avec des personnes que vous pensiez réellement être «celle-là», ou peut-être avez-vous toujours eu l'impression d'être un ami qui fait de son mieux pour maintenir le contact. Toutes ces choses peuvent souligner que l'intimité n'apporte que de la douleur.

Pour contester cette idée, écrivez une liste de moments où l'intimité avec des amis, la famille ou des partenaires vous a apporté quelque chose de positif, si petit soit-il. Utilisez-le pour vous rappeler d'avoir une perspective équilibrée de l'intimité. Oui, cela peut être intimidant, mais cela peut aussi être réconfortant et enrichissant.

7. S'exercer à être vulnérable

Enfin, bien que cela puisse sembler étrange au début, le traitement par peur de l’intimité exige souvent de vous rendre délibérément vulnérable. C'est une façon d'enseigner à soi-même qu'il n'est pas nécessaire d'être effrayé pour être proche des autres. Commencer petit. Mettez-vous au défi de discuter avec une nouvelle personne au travail, en classe ou tout simplement en passant, ou de partager un fait peu connu sur vous avec un ami et notez leur réponse positive.

Avec le temps, vous pouvez vous préparer à apporter de plus grands changements, en prouvant à la fois les avantages de l'intimité et en vous montrant que vous avez la capacité de rebondir pour pouvoir rebondir lorsque vous n'obtenez pas les résultats idéaux.

De manière cruciale, pratiquer la vulnérabilité implique consciemment d’être plus toi. Montrez au monde votre vrai moi, pas un masque, et faites en sorte que les bonnes personnes y répondent de manière aimante et ouverte. Si vous ne le faites pas, vous vous empêchez de ressentir la joie d'être vraiment connu.

Addictions secrètes

Le processus de dépendance crée une partie de la prudence extrême: le toxicomane devient hyper vigilant au sujet de ses proches et évite tous ceux qui vont les tenir pour responsables. Pensez-y: avoir un partenaire va provoquer chez un toxicomane - une personne en proie au déni - une sensation d'anxiété incroyable et, dans une telle situation, le toxicomane trouverait un moyen de s'échapper.

Puisque que nous vous avons élaborer un peu plus haut, certaines des raisons pour lesquelles les hommes ont peur des relations, considérez un instant le paradoxe selon lequel de nombreux hommes qui ont une peur secrète des relations entretiennent souvent des relations! Dans les relations, cet homme a souvent de la difficulté à maintenir la proximité de son partenaire pendant un laps de temps important: il ne les laisse jamais entrer complètement, les gardant toujours à distance, ou il triche, abuse, ou retient le sexe ou l'affection de de temps en temps.

D'autres hommes qui ont peur des relations n'essayent même jamais de s'installer: ce sont les célibataires à 40 ans, qui ne se sont jamais mariés; le charmant oncle qui n'amène jamais la même femme plus d'une fois aux réunions; ou l'homme qui dit qu'il veut quelque chose à long terme, mais se distrait avec des types qui sont complètement inappropriés, de sorte que la relation n'a aucune chance réelle d'aller n'importe où.

Si vous avez affaire à un homme qui, selon vous, a peur des relations, parlez-lui de cela. Dites-lui ce que vous croyez et ce que vous voyez, et faites-le de manière désinvolte et sans jugement. Si vous voulez vraiment que votre relation amoureuse fonctionne bien, proposez d'aller en thérapie de couple pour l'aider - et vous aussi! - résolvez ces problèmes.

Il y a de l'espoir pour les hommes qui ont peur des relations amoureuses, mais ils doivent faire preuve de discipline pour essayer de changer et être honnêtes avec eux-mêmes quant à la dysfonction de leur vie amoureuse à la suite de leurs peurs relationnelles. 


Pour en savoir un peu plus sur comment surmonter votre peur en amour ou toute question en rapport à l'amour, consulter le lien : Alexandre CORMONT, coach en amour.




Trôneroyal